LE FILMEUR

Directed by Alain Cavalier Sunday, May 12

FRANCE, 2005, 97’, 35mm EN FRANÇAIS SOUS-TITRE ANGLAIS | IN FRENCHWITH ENGLISH SUBTITLES EN ARABE SOUS-TITRE ANGLAIS| INARABIC WITH ENGLISH SUBTITLES

Synopsis

Les premiers plans du film ont été tournés en 1994, les dernières images datent de 2005. Plus de dix ans d’une vie en cent minutes de projection. Mon premier film autobiographique « Ce Répondeur ne prend pas de messages » date de 1978. J’y figurais la tête entourée de bandelettes. Un opérateur et un ingénieur du son m’accompagnaient. Pour mon deuxième, « la Rencontre » en 1996, j’étais seul en caméra subjective. On entendait ma voix, on voyait mes mains mais pas mon visage. Cette fois-ci, dans «le Filmeur », je me découvre, je montre ma tête. Pour une raison tout à fait précise. Alain Cavalier

____________________________________

The first shotwere made in 1994, the last in 2005. More thantenyears of my life condensedinto one hundred minutes of screen-time. My first autobiographical film, “This Machine Does Not Accept Messages” was made in 1978. I appear in it, myheadwrapped in bandages. I workedwith a cameraman and a soundengineer. My second autobiographical film was made in 1996. I made italone. The camera representsmy POV. Myvoiceis on sound. My hands are on screen, not my face. This time, in “FILMMAN”, I amseen. My face appears – for a reason. A specificreason.Alain Cavalier

 

festivals & awards

open

Un Certain Regard – Prix de l’intimité, Festival de Cannes 2005

 

Metropolis projects are supported by

  • logo 0